La vie

5 compétences émotionnelles sociales dont tous les élèves ont besoin

5 compétences émotionnelles sociales dont tous les élèves ont besoin


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les élèves vivent le stress de différentes manières dans les écoles, qu'il s'agisse de tests standardisés ou à enjeux élevés ou d'intimidation. Afin de mieux doter les élèves des compétences émotionnelles dont ils auront besoin pendant leurs études, une fois qu'ils ont quitté l'école et sont entrés sur le marché du travail. De nombreuses écoles adoptent des programmes pour aider à soutenir l'apprentissage socio-émotionnel (SEL).  

La définition de l'apprentissage socio-émotionnel ou SEL est la suivante:

"(SEL) est le processus par lequel les enfants et les adultes acquièrent et appliquent efficacement les connaissances, les attitudes et les compétences nécessaires pour comprendre et gérer les émotions, établir et atteindre des objectifs positifs, ressentir et faire preuve d'empathie envers les autres, établir et entretenir des relations positives, et prendre des décisions responsables. "

Dans le domaine de l’éducation, le SEL est devenu le moyen par lequel les écoles et les districts ont coordonné des activités et des programmes dans les domaines de l’éducation du caractère, de la prévention de la violence, de la lutte contre l’intimidation, de la toxicomanie et de la discipline scolaire. Dans ce cadre organisationnel, les objectifs principaux du SEL sont de réduire ces problèmes en améliorant le climat scolaire et d'améliorer les performances scolaires des élèves.

Cinq compétences pour l'apprentissage socio-émotionnel

La recherche montre que, pour que les élèves développent les connaissances, les attitudes et les compétences décrites dans SEL, ils doivent être compétents ou avoir des capacités dans cinq domaines: la prise de conscience de soi, l'autogestion, la prise de conscience sociale, les aptitudes relationnelles, la décision responsable fabrication.

Les critères suivants pour ces compétences pourraient également servir d’inventaire aux élèves pour s’autoévaluer. La collaboration pour l'apprentissage scolaire, social et émotionnel (CASEL) définit ces domaines de capacité comme étant:

  1. Connaissance de soi: Il s’agit de la capacité de l’élève à reconnaître avec précision les émotions et les pensées et l’influence des émotions et des pensées sur le comportement. La conscience de soi signifie qu'un élève peut évaluer avec précision ses forces et ses limites. Les étudiants conscients d'eux-mêmes possèdent un sentiment de confiance et d'optimisme.
  2. Autogestion: C'est la capacité d'un élève à réguler efficacement ses émotions, ses pensées et ses comportements dans différentes situations. La capacité à s'autogérer inclut dans quelle mesure l'élève gère son stress, contrôle ses impulsions et se motive - l'élève qui peut s'autogérer, se fixer et travailler à la réalisation d'objectifs personnels et académiques.
  3. Conscience sociale:C'est la possibilité pour un élève d'utiliser "un autre objectif" ou le point de vue d'une autre personne. Les étudiants qui sont socialement conscients peuvent sympathiser avec d'autres personnes d'origines et de cultures différentes. Ces étudiants peuvent comprendre diverses normes sociales et éthiques en matière de comportement. Les élèves sensibilisés à la société peuvent reconnaître et savoir où trouver des ressources et du soutien pour la famille, l’école et la communauté.
  4. Compétences relationnelles:C'est la capacité pour un étudiant d'établir et de maintenir des relations saines et enrichissantes avec des individus et des groupes divers. Les étudiants qui ont de fortes compétences relationnelles, savent écouter activement et peuvent communiquer clairement. Ces étudiants coopèrent tout en résistant à une pression sociale inappropriée et ont la capacité de négocier les conflits de manière constructive. Les étudiants ayant de fortes compétences relationnelles peuvent demander et offrir de l'aide en cas de besoin.
  5. Prise de décision responsable:Il s’agit de la capacité d’un élève à faire des choix constructifs et respectueux concernant son comportement personnel et ses interactions sociales. Ces choix sont basés sur la prise en compte de normes éthiques, de préoccupations de sécurité et de normes sociales. Ils respectent les évaluations réalistes des situations. Les étudiants qui prennent des décisions responsables respectent les conséquences de diverses actions, leur bien-être et ceux des autres.

Conclusion

La recherche montre que ces compétences sont enseignées de la manière la plus efficace "dans des environnements d'apprentissage bienveillants, favorables et bien gérés".

L'intégration de programmes d'apprentissage socio-émotionnel (SEL) dans le programme scolaire diffère considérablement de l'offre de programmes axés sur les résultats aux tests de mathématiques et de lecture. Le but des programmes SEL est de développer les élèves pour qu'ils soient en bonne santé, en sécurité, engagés, stimulés et soutenus au-delà de l'école, jusqu'au collège ou en carrière. La conséquence, toutefois, d’une bonne programmation SEL, est que la recherche montre qu’elle se traduit par une amélioration générale des résultats scolaires.

Enfin, les élèves qui participent aux programmes d’apprentissage socio-émotionnel proposés dans les écoles apprennent à identifier leurs forces et leurs faiblesses face au stress. La connaissance des forces ou des faiblesses individuelles peut aider les étudiants à développer les compétences socio-affectives dont ils ont besoin pour réussir à l'université et / ou dans leur carrière.


Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos